Ce qu’il faut savoir à propos du rythme circadien

Comme vous l’avez surement déjà entendu, le corps humain c’est quelque chose ! De nombreuses études ont été menées au fil du temps pour comprendre son fonctionnement, les problèmes rencontrés, les remèdes qui peuvent être utilisés et bien d’autres encore. De nos jours l’homme a fait d’énormes progrès, et ce grâce à notre avancé. Mais il arrive cependant que nous ne connaissions pas nous-mêmes notre corps et sa façon de fonctionner, alors que cela semble tout à fait indispensable pour rester en bonne santé.

explication rythme circadien

Aujourd’hui, s’intéresser au rythme circadien peut être une très bonne idée. Malheureusement nous en parlons pas souvent et pourtant c’est un point essentiel à connaître pour mieux comprendre le corps humain et plus particulièrement sur son aspect biologique. Tout l’organisme est en effet soumis à un rythme bien précis, qui doit être respecté. Dans le cas contraire, ce sont les ennuis de santé qui peuvent se produire. Que faut-il savoir sur le rythme circadien dans ce cas ? C’est la question à quoi nous essayerons de répondre à travers cet article. 

Le principe du rythme circadien

Il ne faut surtout pas confondre le rythme biologique et le rythme circadien. C’est une erreur qui arrive bien souvent et qui induit ainsi en confusion. Le rythme circadien est un type de rythme biologique qui concerne tous les événements et processus biologiques qui surviennent de manière répétée au cours d’une période de 24 heures. Il peut s’agir par exemple des phases de sommeil ou de réveil, la synthèse des hormones et de bien d’autres encore.

Un peu plus d’explication à propos des rythmes circadiens

Le terme circadien provient de la combinaison des mots latins circa qui signifie environ et dien qui veut dire journée. Littéralement, circadien signifie ainsi environ un jour, ce qui nous ramène à la définition précédente. Le fonctionnement de l’organisme est assuré par de nombreux systèmes. Ces derniers ont des rôles spécifiques et pour la plupart, les répétitions de leur action suivent un rythme spécial, dont le rythme circadien.

Le rythme circadien est d’une grande importance puisque c’est ce dernier qui régule une grande partie des cycles du corps. C’est par exemple le cas de la phase de sommeil et de réveil, mais aussi de la variation de la tension artérielle. Vous comprenez ainsi à quel point il est important pour le bien-être de notre corps. On peut ainsi observer plusieurs cycles au niveau du corps durant cette période de 24 heures.

Ce qu’il faut surtout savoir c’est que le rythme nycthéméraux se synchronise de manière constante sur l’alternance du jour et de la nuit et que chaque décalage cause des changements plus ou moins importants au niveau de ce rythme et du fonctionnement du corps. D’autres facteurs peuvent aussi venir troubler le rythme circadien, dont la pollution lumineuse ou bien l’exposition à une lumière artificielle durant la nuit. Une alimentation trop riche en graisse peut aussi causer des troubles au niveau de ce rythme, ce qui aurait un impact important sur l’organisme au bout d’un moment.

cycle rythme circadien

Comprendre les différents cycles et périodes

Le rythme circadien se définit ainsi par l’alternance de différentes périodes s’étalant sur une durée de 24 heures. La période d’un cycle peut ainsi comprendre trois phases : un pic ou aussi appelé acrophase où l’activité du système concerné est à son comble, un creux qui représente bien souvent une période de repos ou nadir et enfin un niveau moyen ou mesor. Cette période s’assimile bien souvent à la transition entre le repos et le pic, jusqu’à un renouvellement de la période et de tous les processus qui s’y produisent.

Le rythme circadien est ainsi imposé à notre organisme par une horloge interne. Celle-ci se trouve au cœur du cerveau et agit comme s’il était un chef d’orchestre. Il faut savoir que les plantes comme les animaux ont aussi leur propre rythme circadien et leur horloge interne. Dans le cas de l’homme, c’est au niveau de l’hypothalamus que ce centre de contrôle se trouve. Elle fait usage d’une dizaine de milliers de neurones qui lui permettent ainsi de commander tous les systèmes fonctionnant selon le rythme circadien. C’est grâce à cela que le corps peut ainsi fonctionner avec les cycles alternés qui ne dépassent pas une heure de temps de manière générale.

Les systèmes influencés par le rythme circadien

Comme cela est mentionné plus haut, le rythme circadien influence de nombreux systèmes au niveau du corps, que cela concerne des mécanismes biologique, physiologique ou encore sur les mécanismes comportementaux. On peut ainsi observer le rythme circadien à différents niveaux. Le plus simple et le plus remarquable c’est le cycle du sommeil.

Le rythme circadien influence également les variations de la température corporelle, la production des hormones comme la mélatonine par exemple. Le rythme cardiaque ainsi que l’humeur, la circulation sanguine, mais aussi la production d’urine, la variation de la vigilance, le métabolise cellulaire et d’autres encore sont influencés par le rythme circadien.

Le cycle est pour sa part influencé par l’environnement dans laquelle la personne évolue ainsi que ses mécanismes cérébraux. La rotation de la Terre ainsi que les variations lumineuses causées par l’alternance du jour et de la nuit. Si jamais le corps est privé de la lumière pendant une période donnée, le rythme circadien est maintenu au niveau de tous les mécanismes de l’organisme. En revanche, chaque système tendra à s’ajuster au nouveau rythme qui s’impose pour continuer d’assurer un bon fonctionnement. C’est l’horloge interne qui maintient cette rythmicité, de cette manière, l’organisme continue de marcher comme il le devrait sans aucun souci, du moins pendant une certaine période.

Le cycle du sommeil

Comme cela est mentionné plus haut, le rythme circadien influence de nombreux systèmes au niveau du corps, que cela concerne des mécanismes biologique, physiologique ou encore sur les mécanismes comportementaux. On peut ainsi observer le rythme circadien à différents niveaux. Le plus simple et le plus remarquable c’est le cycle du sommeil.

Le rythme circadien influence également les variations de la température corporelle, la production des hormones comme la mélatonine par exemple. Le rythme cardiaque ainsi que l’humeur, la circulation sanguine, mais aussi la production d’urine, la variation de la vigilance, le métabolise cellulaire et d’autres encore sont influencés par le rythme circadien.

Le cycle est pour sa part influencé par l’environnement dans laquelle la personne évolue ainsi que ses mécanismes cérébraux. La rotation de la Terre ainsi que les variations lumineuses causées par l’alternance du jour et de la nuit. Si jamais le corps est privé de la lumière pendant une période donnée, le rythme circadien est maintenu au niveau de tous les mécanismes de l’organisme. En revanche, chaque système tendra à s’ajuster au nouveau rythme qui s’impose pour continuer d’assurer un bon fonctionnement. C’est l’horloge interne qui maintient cette rythmicité, de cette manière, l’organisme continue de marcher comme il le devrait sans aucun souci, du moins pendant une certaine période.

Causes du troubles du sommeil

Complémentaire au cycle du sommeil, il existe chez de nombreuses personnes un trouble du sommeil qui peut s’avérer très gênant. Cela est souvent dû à un stress ou à une modification du rythme du sommeil (jet lag, changement d’heure..) qui peut perturbé votre sommeil. Difficulté à s’endormir, réveils fréquents ou parfois trop tôt… autant de problèmes qui caractérise un trouble du sommeil.

Ces perturbations sont la plupart du temps en lien avec des déficits en neurotransmetteurs qui sont les principaux acteurs de la balance sommeil/éveil avec la lumière.

explication trouble du sommmeil

Les différents syndromes du rythme circadien

Le rythme circadien peut être affecté par de nombreux troubles. L’origine de ces derniers est bien souvent une dette de sommeil accumulée qui cause un dérèglement important au niveau de tout le fonctionnement du corps. L’horloge biologique du corps est déréglée alors que nous sommes des êtres vivants diurnes, donc conçus pour vivre le jour et dormir la nuit, évidemment, il y a toujours des exceptions pour ceux qui doivent travailler la nuit.

Il existe ainsi différents syndromes liés aux troubles du rythme circadien. En premier, il y a le syndrome du retard de phase qui se traduit par la difficulté de trouver le sommeil la nuit. La personne atteinte n’arrive à dormir que très tard le soir alors qu’elle se réveille assez tôt par la suite. Il y a également ce que l’on appelle le syndrome d’avance de phase. Elle se traduit par un horaire de sommeil anormalement avancé. La personne atteinte a envie de dormir très tôt au cours de la journée puis se réveille très tôt.

Il y a aussi ce que l’on appelle le syndrome d’insuffisance de sommeil comportemental. Les personnes présentant ce syndrome se privent de sommeil de manière chronique. Bien souvent,  quand nous accumulons les dettes de sommeil, nous avons le besoin irrépressible de dormir, peu importe l’heure ou la période de la journée. Le corps compense ainsi son manque de sommeil de manière excessive. Plus rare chez les voyants et fréquent chez les aveugles, il y a aussi le syndrome du libre cours. Le rythme circadien n’est plus synchronisé avec la période de 24 heures normale ce qui cause par la suite des retards progressifs au niveau de l’endormissement et du réveil.

Les conséquences d’un mauvais rythme/ les conséquences d’un bon rythme

Quand le corps suit son rythme circadien, la personne est toujours en pleine forme et en bonne santé. Les maladies n’arrivent que rarement puisque chaque système de l’organisme fonctionne correctement et assure ainsi son rôle dans le fonctionnement du corps tout entier. Plus d’énergie, une bonne santé générale, une meilleure humeur, une plus grande force et beaucoup plus de vitalité, voilà ce que vous assurer un bon rythme circadien.

En revanche, face aux troubles qui peuvent affecter ce cycle, vous pourriez être amené à subir de nombreuses déconvenues. En effet, un mauvais rythme circadien, en d’autres termes le dérèglement de votre horloge biologique interne peut causer des problèmes bien plus graves. Fatigue chronique, manque de sommeil, irritabilité, perte de poids, perte d’appétit et perte d’énergie sont les conséquences les plus fréquentes. Quand la personne n’est pas prise en charge correctement, cela peut très bien s’aggraver au fil du temps et déboucher sur des problèmes de santé importants.

La photothérapie (luminothérapie) pour lutter contre cela

Il existe des solutions intéressantes pour pallier les conséquences des troubles du rythme circadien chez une personne. Comme cela vient dans la majorité des cas d’un manque de sommeil et de troubles du sommeil, c’est ce dernier qui sera traité en priorité. Dans tous les cas, une fois le problème de sommeil réglé, le corps retrouve automatiquement une bonne forme générale, sauf en présence de maladie chronique.

La photothérapie ou encore luminothérapie intervient donc en tant que traitement pour les différents syndromes du rythme circadien. Le traitement consiste à se placer devant une source de lumière artificielle de manière régulière et pendant une durée bien déterminée pour procurer au corps une stimulation lumineuse en quantité idéale. Cela a pour effet de stimuler les différents systèmes du corps qui reprennent petit à petit le bon rythme circadien. Sous l’influence de la lumière, la production d’hormone est stimulée, la bonne humeur, la vigilance et la mémoire. Quand l’obscurité commence à gagner, le corps éprouve une fatigue saine qui va favoriser le sommeil. Attention, ce genre de traitement nécessiter l’usage de produit et de matériel adapté !

Pour aider à contrer ce problème il existe du matériel médical (sans prescription), il s’agit d’une lampe luminothérapie ou de lunette luminothérapie.

Partagez votre avis

Laisser un commentaire

Ma Luminothérapie